Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
GLUANT, -ANTE, part. prés. et adj.
I. − Part. prés. de gluer*.
II. − Emploi adj.
A. −
1. Collant et visqueux comme la glu. Synon. poisseux.Parmi les animaux à sang blanc, la plupart des mollusques produisent une liqueur gluante (Cuvier, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 573).Une eau lourde et gluante collait aux pelles des avirons (Gracq, Syrtes,1951, p. 90) :
Cette salle (...) fut jadis peinte en une couleur indistincte aujourd'hui, qui forme un fond sur lequel la crasse a imprimé ses couches de manière à y dessiner des figures bizarres. Elle est plaquée de buffets gluants sur lesquels sont des carafes échancrées... Balzac, Goriot,1835, p. 11.
Au fig. [En parlant d'une pers.] Qui est gênant et tenace, et dont on n'arrive pas à se débarrasser. Synon. fam. collant.Ce Juif, un être gluant, s'était accroché à Duplessis, qui lui témoignait ses mépris (Goncourt, Journal,1886, p. 570).
2. Qui a l'apparence, la consistance de la glu. Nous pataugeons dans la boue gluante (Loti, Galilée,1896, p. 10).Je m'attendais à le trouver boueux [un chemin], avec des flaques d'eau et des ornières gluantes (Aymé, Passe-mur.,1943, p. 105).
B. − Gluant de.Enduit et sali d'(une matière collante et visqueuse). Personne ne voyait plus passer sous les arbres encore gluants de l'humidité de l'hiver, le jeune homme [Adrien] et son amie (Tharaud, Bien-aimées,1932, p. 66).Le fusil était gluant de sang mais chargé (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 193).
Prononc. et Orth. : [glyɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 273. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 124, b) 214; xxes. : a) 537, b) 616.