Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

notices corrigéescatégorie :
CHAMBRÉE, subst. fém.
Étymol. et Hist. 1. 1377 « mesure pour les fourrages » (Arch. MM 30, fo89 rods Gdf. : Pour ce que a l'entree de sa dicte ferme il a trouvé une chambree de fuerre, il sera tenuz de la laisser plaine en la fin de ses dites annees) − 1395 (ibid.); 2. 1539 « ensemble de personnes, et particulièrement de soldats, couchant dans la même chambre, le même dortoir » (Est. : Une chambrée de dix hommes de guerre); 1539 p. ext. « pièce d'une caserne abritant un groupe de soldats » (ibid.); 3. 1680 (Rich. : Chambrée. Ce qui revient de la représentation d'une pièce de théâtre); 1690 « ensemble de spectateurs dans une salle » (Fur.). Dér. de chambre* étymol. A; suff. -ée*.