Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

notices corrigéescatégorie :
CHÂTIER, verbe trans.
Étymol. et Hist. 1. xes. castier « réprimander, blâmer » (St Léger, éd. J. Linskill, 18, 104), encore dans la lang. class. (v. Littré); 2. [xies. d'apr. Lar. Lang. fr. et FEW, s.v. castigare] 1160-74 chastier « punir » (Wace, Rou, éd. H. Andresen, II, 2048); 1350-1400 proverbe Qui bien ayme bien chastie (Proverbes fr., éd. J. Morawski, 1836); 3. 1121-35 spéc. sa chair chastïer (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 2772); 4. ca 1170 Soi chastier « se corriger, s'amender (d'un défaut) » ([Chrest. de Troyes], G. d'Angleterre, éd. W. Foerster, 1187); 5. 1661 littér. « corriger le style » (Somaize, Dict. des Précieuses, p. 201 ds Brunot t. 3, p. 252). Du lat. castigare « corriger » attesté en lat. eccl. au sens de « se mortifier » (Pseudo-Hilaire ds Blaise).