Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

notices corrigéescatégorie :
CÉTÉRAC, subst. masc.
Étymol. et Hist. 1314 (H. de Mondeville, La Chirurgie, éd. A. Bos, Paris, 1897-98, § 1971, t. 2, p. 158). Empr. au lat. médiév. ceteraceum « id. » (xiies., Salernus, Comp. ds Mittellat. W. s.v., 506, 45), cetrac (av. 1161, Matthaeus Platearius, Gloss., ibid., 46); lui-même empr. à l'ar. šīṭaraǧ « sorte de drogue » (FEW t. 19, p. 173a, s.v.) « lepidium latifolium; cresson; dentelaire de Ceylan » (Dozy t. 1 1967, p. 811a; Roll. Flore t. 2, p. 118 et t. 11, p. 112); mot peut-être d'orig. indienne (Freytag, Lexicon arabico-latinum, Halle, 1830-35, t. 2, p. 423, s.v. šīṭaraǧ : Indica vox čitark Medicamenti Indici nomen, quod membri dolorem, vitiliginem et lepram levat). Dès ca 1300, a. prov. satarac « cétérac » (Matfre Ermengaud, Breviari d'Amor, 6957 ds Levy Prov. s.v.).