Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

notices corrigéescatégorie :
CÉRÉMONIE, subst. fém.
Étymol. et Hist. A. 1. 1226-50 ceremonies « formes d'apparat qui accompagnent la célébration d'une fête religieuse » (Bible, B.N. 899, fo94ads Gdf. Compl.); 2. av. 1370 serymonies « solennité laïque se déroulant suivant un plan prévu » (J. Le Bel, Vrayes Chroniques, t. 1, p. 204 ds Littré); 3. 1404 serimonie « forme extérieure d'apparat accompagnant la célébration d'une solennité, cérémonial » (Christine de Pisan, Charles V, I, 18, ibid.); d'où 1595, 5 sept. Maistre de ceremonies (A. Seine-Inf., G 4451 ds Gdf. Compl.). B. Fin xves. « témoignage de civilité, de politesse généralement excessif » (Commynes, II, 9 ds Littré : rondement sans cerymonie). Issu du lat. caerimonia « respect religieux » (Cicéron, Inv. 2, 66 ds TLL s.v., 100, 31) d'où « manifestation de la vénération, culte, cérémonie », surtout au plur. (Cicéron, Dom. 136, ibid., 100, 59); lat. chrét. (cérémonies chrétiennes) anno 541, Conc. Aurel., Mansi, 9, c. 118 ds Blaise.