Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
YAOURT, YOG(H)OURT,(YOGOURT, YOGHOURT) subst. masc.
Aliment lacté à base de lait de vache ou de brebis, obtenu par l'action de ferments lactiques d'origine bulgare et non égoutté. Pot de yaourt; yaourt nature, aromatisé, aux fruits, sucré; yogourt brassé, maigre; yoghourt industriel; gâteau au yaourt. Ce soir, je vais manger un excellent yoghourt, cadeau d'Arméniens que nous avons réussi à placer en ville comme restaurateurs (Barrès, Voy. Sparte, 1906, p. 115).Les laits fermentés les plus répandus sont: le kéfir (...), le yogourt (Wurtz, Dict. chim., 2esuppl., t. 6, 1907, p. 6).Non seulement ils [les Kirghiz] traient leurs vaches, mais ils confectionnent toute une série de produits laitiers, lait caillé, yaourt et fromage (Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 58).
Prononc. et Orth.: [jauʀt], [jɔguʀt], [jogu:ʀ]. Yaourt et yogourt sont auj. les formes les plus admises (v. Lar. Lang. fr. et Rob. 1985). Mais les var. sont nombreuses, plus ou moins fréq. et vieillies: yoghourt (Nouv. Lar. ill., Lar. 20emais encore Duval 1959, Mont. 1967 et Rob.); yogourth (Ac. Gastr. 1962, Quillet 1965 et pour la docum. Macaigne Précis hyg., 1991, p* 43 et Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 97); yoghourth (Lar. 20e); yohourt (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 299); yohourth (Quillet 1965); yahourt (Lar. 20e, Duval 1959, Quillet 1965); yahourth (Nouv. Lar. ill., Lar. 20e); yagourt (Lar. mén. 1926). Plur. des yaourts, des yogourts. Étymol. et Hist. 1455-57 yogourt (Bertrandon de La Brocquière, Voyage d'Outre-Mer, ms. Arsenal 4798 [copié en 1460], 184 vo, [voyage de 1432] cité par R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 52, p. 109); 1798-99 yaourt (C. Lefebvre [trad. de l'angl. de W. Eton], Tableau hist., pol. et mod. de l'empire ottoman, I, 286, ibid., p. 112). Empr. au turcyoghourt, dont la var. yoourt explique la forme yaourt adaptée par l'angl. (v. Arveiller, loc. cit. et NED, s.v. jogurt).
DÉR.
Yaourtière, subst. fém.Appareil domestique servant à confectionner les yaourts. Yaourtière électrique. Yaourtière à 7 pots (6 pots pour la consommation immédiate, 1 pot en réserve pour la fabrication ultérieure) (Le Point, 28 févr. 1977, p. 35, col. 3). [jauʀtjε:ʀ]. 1reattest. 1950 (Catal. Manufrance, p. 353); de yaourt, suff. -ière*; cf. ant. appareil à yaourt (1939, ibid., p. 553).
BBG.Boulan 1934, p. 191. − Quem. DDL t. 31, 40.