Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
  
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
KALÉIDOSCOPIQUE, adj.
A. − Qui se rapporte au kaléidoscope. Un arrangement comparable à celui des morceaux de verre qui composent une figure kaléïdoscopique (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 306).
B. − P. anal. Qui rappelle le kaléidoscope par ses combinaisons de formes et de couleurs variées. Le fouillis même, dans les recoins, des choses familières (...), de tous les accessoires multiples des spectacles divers, entrevus (...) dans leur nuit et leur miroitement kaléidoscopique, amusait leurs yeux (E. de Goncourt, Zemganno,1879, p. 150).
C. − Au fig. Qui évoque le kaléidoscope par ses assemblages d'éléments divers, parfois hétéroclites. La Pologne agitée, kaléidoscopique, urbanisée, voire à demi-bolchévisée d'aujourd'hui (Arts et litt.,1936, p. 52-2).Les travaux sont si nombreux que je serai obligé de les condenser dans une brève revue kaléidoscopique (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 217).
REM.
Kaléidoscopiquement, adv.,hapax. De manière kaléidoscopique. Quelle élite! (...) Kaléidoscopiquement cosmopolite (Rostand, Chantecler,1910, III, 3, p. 160).
Prononc. : [kaleidɔskɔpik]. Étymol. et Hist. 1835 ([Balzac] Études de mœurs au xixes., Introduction par Félix Davin ds La Comédie humaine, Gallimard, t. 1, 1976, p. 1157, cf. G. Roques ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg, t. 10 1repart., p. 138). Dér. de kaléidoscope*; suff. -ique*.