Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
* Dans l'article "ICHTY(O)-,(ICHTY-, ICHTYO-), élém. formant"
ICHTY(O)-,(ICHTY-, ICHTYO-) élém. formant
Élém. tiré du gr. ι ̓ χ θ υ ́ ς « poisson », entrant dans la constr. de qq. termes sc., subst. et adj.; le 2eélém. est le plus souvent d'orig. grecque.
A. − BIOL., ZOOL. V. ichtyologie et aussi :
ichtyobdellidés (-bdellidés, du gr. β δ ε ́ λ λ α « sangsue »), subst. masc. plur.« Famille de sangsues appelées piscicoles ». Différentes espèces d'Ichtyobdellidés (...) transmettent également des Trypanosomes aux Poissons d'eau douce ou marins (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 326)
ichtyobiologiste , subst. masc.« Biologiste spécialisé dans l'étude des poissons ». Fish se dit ikthus en grec. Il nous semble donc que l'équivalent ichtyobiologiste serait approprié pour traduire « fish biologist » (Actualité terminol., t. 8, 1975, no10, p. 4 ds Clé Mots)
ichtyographie , subst. fém., vx. « Description des poissons ». Synon. usuel ichtyologie. (Dict. xixeet xxes.)
ichtyoïde , adj., vx , rare. « Dont la forme rappelle un poisson ». Synon. usuel pisciforme.Tétrapodes (...) naissant sous forme de larves ichtyoïdes pourvues de branchies externes (E. Perrier, Zool., t. 3, 1925, p. 2728)
ichtyomasse , subst. fém.« Partie de la biomasse composée des poissons ». Ensuite, au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la zone de pollution, la biomasse d'anguilles diminue et l'ichtyomasse totale arrive à la station 5 à être proche de la station 1 (Annales d'hydrobiologie,t. 8,1977, no1 ds Clé Mots)
ichtyophile , subst., rare. « Personne qui aime le poisson, les poissons ». Les ichtyophiles ne les voient jamais paraître [les poissons en matelote] sans exprimer leur ravissement (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 93)
B. − CHIM., MINÉR. V. ichtyol et aussi :
ichtyophtalm(it)e(ichtyophtalme, ichtyophtalmite) (-ophtalm(it)e, du gr. ο ̓ φ θ α λ μ ο ́ ς « œil »), subst. fém.« Silicate hydraté naturel de chaux; pierre dont le jeu imite celui des yeux des poissons ». (Ds Guérin 1892, Lar. 20e, Duval 1959 et Quem. DDL t. 13)
C. − MÉDECINE :
ichtyotoxine , subst. fém.« Substance toxique contenue dans l'organisme de certains poissons. Plus particulièrement, toxine extraite du sang de l'anguille » (Méd. 1966)
ichtyotoxique , adj.1. « Relatif ou dû aux principes toxiques propres à certaines espèces de poissons » (Méd. 1966). 2. « Toxique pour les poissons ». Les substances insecticides et « ichtyotoxiques » sont localisées dans l'écorce des racines (C.-M. Messiaen, Le Potager tropical, 1974, p. 114 ds Clé Mots)
ichtyotoxisme , subst. masc.« Intoxication due à l'ingestion de certains poissons avariés » (Méd. 1966)
D. − PALÉONTOLOGIE :
ichtyoptérygiens (-ptérygiens, du gr. π τ ε ρ υ ́ γ ι ο ν « nageoire »), subst. masc. plur., vx. « Famille de reptiles fossiles ». Synon. usuel ichtyosauriens (s.v. ichtyosaure). (Ds Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1965 et Quem. DDL t. 10).Chez les Ichtyoptérygiens (...) l'humérus se distingue seul par son développement particulier (E. Perrier, Zool., t. 4, p. 3010)
ichtyostega (-stega, du gr. σ τ ε ́ γ ο ς « toit »), subst. masc.« Vertébré fossile du dévonien ». Pour les vertébrés, (...) nous avons quelques intermédiaires d'un intérêt sensationnel : entre poissons et amphibiens − l'Ichtyostega (Combaluzier, Introd. géol.,1961, p. 114)
ichtyostégidés (-stégidés, du gr. σ τ ε ́ γ ο ς « toit »), subst. masc. plur.« Famille de vertébrés amphibiens fossiles du dévonien. (Ds Rob. Suppl. 1970, avec les var. ichtyostegalia, ichtyostegaliens)
Rem. La graph. vieillie ichthyo- a été supprimée par Ac. en 1878; on la relève sporadiquement, notamment au xixesiècle.
Formation et vitalité. L'élém. formant a une vitalité relative, notamment dans les domaines de la méd. et de la paléont. Il a servi en gr. ι ̓ ( ` χ θ υ ́(ο)- à former des termes sav. que le fr. a empruntés directement ou parfois par le lat. sc.; ainsi a) Ichthyique (gr. ι ̓ χ θ υ ι ̈ κ ο ́ ς), adj. « De poisson ». L'époque où l'idée vertébrale s'est manifestée sous sa vieille dépouille ichthyique (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 496). b) Icht(h)yocolle (lat. sav. ichthyocolla, gr. ι ̓ χ θ ν ο ́ κ ο λ λ α « colle de poisson »), subst. fém. « Colle de poisson en pellicules minces, obtenue par la décoction des vessies natatoires de l'acipenser sturio (grand esturgeon), et de l'acipenser stellatus » (d'apr. Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 210). c) Ichtyophage*. d) Icht(h)yornis*. e) Icht(h)yosaure*. f) Ichtyose*.
Prononc. et Orth. : [iktjo], [ɔ] en position inaccentuée. Ichthyo- et -tyo-. Bbg. Quem. DDL t. 4, 5, 10, 13, 14, 18 (comp.).