Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
* Dans l'article "IATRO-,, élém. formant"
IATRO-, élém. formant
Élém. tiré du gr. ι ̓ α τ ρ ο ́ ς « médecin », entrant dans la constr. de mots sc. où il indique une relation avec le médecin ou avec la médecine.
A. − [Le 2eélém. est issu du gr.] :
iatrogène , iatrogénique , adj.« Qui est créé ou provoqué par le médecin » (Méd. Biol. t. 2 1971). Maladies iatrogènes ou iatrogéniques
iatrogénie , subst. fém.« Pathologie d'origine médicale » (Rob. Suppl. 1970)
B. − [Le 2eélém. est un subst. fr.] :
iatrochimie , iatro-chimie , subst. fém.« Doctrine médicale du xviiesiècle qui a eu pour principal représentant François de Le Boë (Sylvius) et qui consistait à expliquer tous les actes vitaux, en santé ou en maladie, par des opérations chimiques : fermentation, distillation, volatilisation, alcalinités, effervescences » (Méd. Biol. t. 2 1971).
Iatrochimiste , iatro-chimiste , subst. masc.« Adepte de l'iatrochimie ». Les vieilles théories des iatro-chimistes et des vitalistes tels que Bordeu, qui croyaient à l'existence d'une sécrétion propre à chaque organe (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 775)
iatromécanisme , subst. masc.,iatromécanique , subst. fém.« Doctrine médicale qui cherchait à expliquer tous les actes vitaux par l'intervention de forces mécaniques et à exprimer toutes les lois de la physiologie par des formules mathématiques » (Méd. Biol. t. 2 1971).
Iatromécanicien , subst. masc.« Adepte de l'iatromécanisme ». (Dict. xixeet xxes.)
iatromathématicien , iatro-mathématicien , subst. masc.Synon. de iatromécanicien (supra).Je le demande aux animistes (...) aux organicistes, aux iatro-chimistes, aux iatro-mathématiciens, à tous les iatro! (Goncourt, Sœur Philom.,1861, p. 257)
iatrophysique , subst. fém., vx. « Physique médicale » (Méd. Biol. t. 2 1971)
Prononc. : [jatʀo], [-ɔ-] en position inaccentuée. Bbg. Quem. DDL t. 10 (comp.).