Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
HOMOSEXUEL, -ELLE, adj. et subst.
A. − [Employé le plus souvent avec une nuance péj. liée à des normes sociales ou morales] (Celui, celle) qui éprouve une attirance sexuelle pour des individus de son propre sexe. Synon. inverti; synon. partiels lesbienne, pédéraste; (fam. ou vulg.) folle, gouine, gousse, pédé, tante.Les homosexuels seraient les meilleurs maris du monde s'ils ne jouaient pas la comédie d'aimer les femmes (Proust, Fugit.,1922, p. 683).Il est aisé, pour un pédéraste, de passer pour chaste aux yeux d'un hétérosexuel. Par contre, le vrai chaste est aisément soupçonné par l'homosexuel de n'être lui-même qu'un homosexuel qui se défend de l'être et se résiste, ou qui s'ignore (Gide, Journal,1938, p. 1306).Riche, notoirement homosexuel, il passait, de surcroît, pour être muni d'un anus artificiel, et ce détail curieux faisait rechercher sa société (Aymé, Travelingue,1941, p. 55).
B. − Qui caractérise le comportement sexuel d'un individu attiré exclusivement ou occasionnellement par des individus de son propre sexe. Anton. hétérosexuel.Un souci excessif de charmer et de séduire accompagne souvent, chez l'adulte, une fixation homosexuelle latente (Mounier, Traité caract.,1946, p. 145) :
Il s'agissait d'un fonctionnaire de 45 ans, entré en clinique pour y subir une expertise. Il demandait en effet sa réintégration dans son ancienne fonction dont il avait été obligé de se démettre un an auparavant, à la suite de la découverte de comportements homosexuels au cours d'ivresse. Ses habitudes homosexuelles étaient anciennes mais toujours liées à des excès alcooliques, en dehors desquels son comportement était normal. Delay, Psychol. méd.,1953, p. 126.
REM. 1.
Homo, adj. et subst.Abrév. de homosexuel. Amie homo, couple homo. Une schizo et un homo se soutiennent dans leur quête de l'impossible (Le Point,29 mai 1978, p. 19).
2.
Homosexualiser, verbe trans.Rendre homosexuel. Homosexualisez vos gestes, votre tenue vestimentaire (J. Cau, La Pitié de Dieu,p. 233 ds Rob. Suppl. 1970).
Prononc. : [ɔmosεkspεl]. Étymol. et Hist. 1891 (Dr Chatelain ds Annales médico-psychol., t. 14, p. 331). Prob. empr. à l'all. homosexual (dep. 1869, texte anonyme attribué à K. Kertbeny [pseudonyme de K.M. Benkert], d'apr. J.-C. Féray ds Arcadie no325, p. 12 et pp. 19-20, notes 4 et 5), comp. de l'élém. formant homo- (homo-*) et de sexual (sexuel*). Fréq. abs. littér. : 42. Bbg. Quem. DDL t. 14.