Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
GOGAILLE, subst. fém.
Pop. Repas joyeux. Synon. bombance.Faire gogaille. Être en gogailles (Ac. 1835, 1878). Léo lui (...) montrait (...) les femmes du tableau, cette populacière ventrue (...) et les deux autres plus élancées, plus blondes, qui rient et boivent (...) les vins couleur de lumière, les bières couleur d'ambre. Elle eut comme une rapide vision des gogailles passées (Huysmans, Marthe,1876, p. 47).
Prononc. et Orth. : [gɔgɑ:j]. Fér. 1768 : « tout est bref, excepté la pénultième », Passy 1914 : demi-longueur, Barbeau-Rmdxe 1930 : longueur. Ds Ac. 1694-1878. Orth. gogâille ds Fér. Crit. t. 2 1787. Étymol. et Hist. 1564 [éd.] « repas plantureux » (Junius, Nomencl., p. 206 ds Gdf. Compl. : faire gogaille et ripaille). Dér. de gogue (v. goguette); suff. -aille*.