Police de caractères:

Surligner les objets textuels
Colorer les objets :
 
 
 
 
 
 

Entrez une forme

options d'affichagecatégorie :
BACHOT1, subst. masc.
Petit bateau à fond plat (parfois à quille) servant à passer des bras d'eau (rivière, mer). Passer la rivière dans un bachot (Ac. 1798-1932) :
1. Le lourd bachot allait sans fin d'}ne rmvE à l'autre, déchargeant dans l'île ses voyageurs. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Femme de Paul, 1881, p. 1216.
2. Au bord de l'eau (...) le presbytère semblait une maisonnette de pêcheur, avec ses bachots amarrés au bas des marches, ses grands éperviers qui séchaient entre deux perches, tendus comme des hamacs. A. Daudet, L'Évangéliste,1883, pp. 190-191.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [baʃo]. Passy 1914 donne également la possibilité de prononcer la finale avec [ɔ] ouvert (cf. abricot). 2. Homon. : bachot2.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1539 mar. « petite barque » (Est. : Bachot); 1579 (Lariv., Nuicts, VII, 2 ds Gdf. Compl. : Monté sur un petit bacho); 2. 1866 technol. (Lar. 19e: Bachot. Sorte de crible dont on se sert dans la fabrication de l'amidon); 3. 1877 (Littré Suppl. : Bachot. Nom, dans les environs de Paris, du vase dans lequel on recueille le raisin. Il faut six bachots pour faire une barrique de vin). Dér. de bache « bac à passer l'eau » (domaine wallon, 1393 ds Gdf. Compl.) forme fém. de bac*; à rapprocher du lat. médiév. bacca, Kemna, p. 149; Behrens, Beiträge zur franz. Wortgeschichte und Grammatik, p. 336; suff. -ot*.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barber. 1969. − Baudr. Pêches 1827. − Canada 1930. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Kemna 1901, pp. 150-151.