Description

Le mot du jour sélectionne dans le Trésor de la Langue Française informatisé un nouveau mot à découvrir chaque jour. Que ce soit des mots anciens ou peu connus, le Trésor de la Langue Française recèle de trésors cachés que nous vous proposons d'explorer.

DOUILLES3, subst. fém. plur.
Pop. Les cheveux. Le rapport ordonne aussi, dit l'homme-lettres, de tailler les barbes. Et les douilles, à la tondeuse, rasoche! (Barbusse, Feu,1916, p. 45).
Douilles savonnées. Cheveux blancs. Se faire des douilles. Se faire des cheveux, se tourmenter (d'apr. Larchey, Dict. hist. d'arg., 2esuppl., 1883, p. 56).
Rem. Les dict. d'arg. enregistrent douillard, subst. masc. Homme chevelu (Delvau 1867, France 1907).
Prononc. et Orth. Cf. douille1, sauf en ce qui concerne Ac. Étymol. et Hist. 1821 « cheveu » (Ansiaume, Arg. bagne Brest, § 178 : prête-moi tes Fauchans pour lui Faire les douilles). Orig. obsc. Prob. dér. régr. de douillet arg. « cheveu » (1747, Caylus, Œuvres badines, X, 23, Hist. de M. Guillaume cocher ds IGLF : un qui vouloit me prendre par les douillets) substantivation de l'adj. douillet*, plutôt qu'à rattacher à douille1* (FEW t. 15, 2, p. 81a) p. anal. d'aspect avec les boucles de cheveux. Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 353. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 73; Lang. par. p. 134, 164, 507.